bandeau2

2017

Montpellier - Bretagne - Corse - Mont Ventoux - Pays Cathare


Montpellier 2017

Mai 2017, je descends 3 jours à Montpellier pour que Sellerie Concept me fasse une selle sur mesure beaucoup plus confortable que celle d'origine, maintenant je ne tortille plus de l'arrière train au bout de quelques heures de route.

Je suis descendu à nouveau chez Jean-Pierre et nous sommes allés ensemble à Montpellier chez le sellier qu'il connait bien pour avoir fait faire plusieurs selles.

Balade dans Montpellier et retour le lendemain après 1500 kms, et oui j'aime ça.

  • montpellier2017-0001
  • montpellier2017-0008
  • montpellier2017-0002
  • montpellier2017-0003
  • montpellier2017-0004
  • montpellier2017-0005
  • montpellier2017-0006

Bretagne 2017

Mai 2017, je suis tellement mal reçu par ma sœur, mon beau frère et la Bretagne étant tellement moche que j'y retourne et cette fois ci avec ma compagne, il n'y a pas de raison qu'il n'y aie que moi qui en bave.

Encore une journée très chaude en Bretagne en passant par Pleyben pour arriver à Camaret Sur Mer.

Le soir nous nous sommes régalés avec de bons produits locaux.

1500 kms de plus avec un retour légèrement humide.

Les photos montrent à quel point cela à été pénible.

  • bretagne2017-0001
  • bretagne2017-0003
  • bretagne2017-0004
  • bretagne2017-0002
  • bretagne2017-0005
  • bretagne2017-0006
  • bretagne2017-0007
  • bretagne2017-0012
  • bretagne2017-0011
  • bretagne2017-0010
  • bretagne2017-0008
  • bretagne2017-0009

Corse juin 2017

Dès que j'ai eu mon permis moto j'ai pensé à ce voyage mais je voulais acquérir un minimum de dextérité et je ne regrette pas mon choix, la Corse est magnifique mais elle se mérite, qui plus est en moto, ce qui ne m'a pas empêché de me faire avoir à deux reprises en début de séjour, mais rien de grave.

Je sais maintenant que je ne prendrai plus de cul -de -sac en pente avec un énorme dévers et de plus pas assez large pour faire demi-tour sans manœuvrer plusieurs fois et bien sûr chargé.

J'ai beaucoup appris en deux semaines, il faut dire que nous avons tout de même fait 5150 kms en comptant une petite balade en Ardèche et le Mont Ventoux en rentrant dans le Loiret.

Je pars avec la plus grande de mes filles qui sera ma passagère.

Nous allons prendre l'autoroute car nous avons déjà 8h de route jusqu’à l'auberge où nous allons passer la nuit, cette dernière est située à 1h de route de Nice ou nous prendrons le bateau le lendemain matin.
La traversée se fera à bord du Mega Express 1 de Corsica Ferries en 5h, arrivée à Bastia à 14H30.

Je tiens à remercier Xabi que j'ai rencontré sur un forum moto, qui habite à coté de Bastia et qui m'a créé un road trip pour chaque jour que j'ai rentrer dans mon GPS plus des indications sur les endroits, restaurants à ne pas manquer, cela a dû lui prendre des heures, ainsi que pour le beau cadeau qu'il nous a fait (vous verrez plus bas), encore merci à toi Xabi.

Ma moto nous attend dans mon garage et nous, nous sommes en terrasse une bière à la main près du barbecue, départ demain matin vers 8h.

  • corse2017-0068
  • corse2017-0071

Journée 1

Départ ce matin du Loiret à 7h30, arrivée à l'auberge près de Nice à 18h15, nous sommes mort de fatigue.
Nous avons eu vraiment chaud sur la route mais un foulard trempé autour du cou en roulant aide vraiment beaucoup à supporter la chaleur.

Ma fille dormira sur la moto cette nuit pour la surveiller.
Maintenant, restaurant et dodo car demain debout à 6h pour aller prendre le bateau.

  • corse2017-0088

Malgré 30 minutes de bouchons le long de la promenade des anglais nous sommes sur le bateau.
L'idée de rouler sur la piste cyclable m'a effleuré l'esprit mais le nombre des caméras m'en a dissuadé, car je pense que nous aurions pu rater le bateau.

Malgré cela nous embarquons à l'heure et je reste auprès de ma moto pour glisser un chiffon entre ma selle neuve et la sangle sale utilisée par le personnel du bateau pour attacher ma moto.

J'ai trouvé le personnel impoli et désagréable, pas une prise de libre pour recharger nos smartphones et j'en passe, mais cela n'a en rien entamé notre joie de nous diriger vers l'île de beauté.

Après une heure et demie de route et avoir couché la moto (comme expliqué plus haut) nous arrivons à Soveria, située à 10' de Corte où nous logerons pendant notre séjour.
Nous vidons les valises et direction le supermarché.
Impossible de ne pas boire l'apéritif en admirant cette belle vue depuis notre terrasse toute en préparant la journée du lendemain.
Elle est pas belle la vie ?

corse2017-0052

Journée 2

Belles balades avec des virages à n'en pas finir.
Il faut tout de même être très attentif à l'état des routes.
Je comprends mieux pourquoi Xabi m'a dit de faire attention.
A midi, restaurant à Corte pour goûter la charcuterie Corse et une daube de sanglier avec une Pietra.
L'après- midi baignade dans le torrent de la vallée de la Restonica dans un cadre magnifique.
Et maintenant préparation de la journée suivante avec un départ certainement à 7h car cela va être une grosse journée.

  • corse2017-0065
  • corse2017-0067
  • corse2017-0069
  • corse2017-0073
  • corse2017-0066
  • corse2017-0064
  • corse2017-0070

Journée 3

Aujourd'hui c'est journée montagne et baignade dans une eau encore plus chaude qu'hier.
Descriptif de Xabi : "4 cols magnifiques, puis la plaine avant d'attaquer le défilé de l'Inzecca et revenir par le premier col (Sobra) pour une seconde couche !" avec un arrêt pour admirer les Aiguilles de Bavella légèrement cachées par des nuages.

Beaucoup d'animaux sur la route qui parfois était bien abîmée, la route, pas les animaux.
Vivement demain pour une autre promenade que nous allons choisir devant un verre en dégustant de la vraie charcuterie Corse.
Merci pour l'adresse Xabi (l'Affaccata)

  • corse2017-0082
  • corse2017-0081
  • corse2017-0077
  • corse2017-0059
  • corse2017-0058
  • corse2017-0075
  • corse2017-0062
  • corse2017-0078
  • corse2017-0061
  • corse2017-0060
  • corse2017-0083
  • corse2017-0079

Journée 4

Ce matin direction les cascades de l'Ucceline après avoir déjeuné à l'auberge des deux vallées au col d'Arcota, le patron élève ses propres cochons et la patronne est une férue de la culture de plusieurs variétés de fraises.
Repas délicieux sur une terrasse ombragée avec une vue magnifique.
Arrivés à la cascade nous avons décidé de ne pas nous y baigner car à l'ombre et accès très glissant avec nos chaussures moto, donc nous remontons sur la moto direction Furiani pour une baignade dans une eau vraiment bonne.
Encore une superbe journée où nous avons croisé des chèvres et des chevaux sur la route.
Le seul moment pas trop agréable de la journée fut une portion de 8kms de route en travaux défoncée et poussiéreuse où à certains moments nous devions rouler vraiment très très lentement.
Bon maintenant, préparatifs pour la journée de demain.
Pourquoi pas une des plus belles plages de Corse ?

  • corse2017-0086
  • corse2017-0093
  • corse2017-0094
  • corse2017-0090
  • corse2017-0092
  • corse2017-0087
  • corse2017-0089
  • corse2017-0091
  • corse2017-0024

Journée 5

Aujourd'hui direction la plage de Lozari.
Impossible de respecter le RB créé par Xabi dans son intégralité à cause de travaux mais nous en avons tout de même pris plein les yeux.
Nous avons croisé tellement de vaches que j'avais l'impression d'être sur un slalom.
Nous sommes passés devant la plage de Lozari sans nous y arrêter et avons trouvé une jolie petite crique au milieu des rochers où nous avons pris le déjeuner avant de nous y baigner avec beaucoup de plaisir.
Et retour par de belles petites routes en n'oubliant pas de faire un arrêt pour acheter de quoi faire un barbecue.
D'ailleurs c'est l'heure de l'apéro.

  • corse2017-0096
  • corse2017-0098
  • corse2017-0097
  • corse2017-0001

Je ne regrette pas d'avoir emmené ma fille.

  • corse2017-0002

Journée 6

Un petit saut aux plages de Rondinara et de Palombaggia.
C'est à Rondinara que nous nous sommes baignés.
Ces plages sont situées au sud de Porto-Vecchio.
Il est plus difficile de garer sont véhicule à Palombaggia, Rondinara dispose d'un immense parking (5€ pour une voiture, 2€50 pour une moto).
Quelques moments de rigolade, notamment quand nous nous sommes fait photographier par devant en faisant un petit signe d'amitié à la personne qui regardera notre photo.
Vivement demain pour de nouvelles aventures.

  • corse2017-0004
  • corse2017-0003

Journée 7

Une journée dans le Nord, Nord-Ouest.
Nous sommes passés par le col de Vergio, le plus haut col routier de Corse (1478 mètres).
Ensuite le port de Porto que nous avons trouvé magnifique.
Puis direction les calanques de Piana, et là je ne trouve pas les mots tellement c'est beau.
Par contre juillet/août cela doit être blindé de véhicules car déjà beaucoup de touristes aujourd'hui.
Et direction Notre dame de Serra, le plus beau panorama sur Calvi.
Et pour finir une baignade à côté de l'île rousse.
Maintenant BARBECUE.

  • corse2017-0012
  • corse2017-0013
  • corse2017-0010
  • corse2017-0011
  • corse2017-0008
  • corse2017-0009
  • corse2017-0014
  • corse2017-0007

Journée 8

Une autre journée Nord-Ouest dans une des plus belles vallées de Corse, la vallée d'Asco où coule la rivière du même nom, l'Asco.
Nous avons pu admirer pêcher la truite à la mouche et surtout contempler de magnifiques paysages.
Cette vallée est un cul- de -sac mais elle vaut vraiment le déplacement jusqu'à la station de ski.
Ensuite direction le col de la Bataille pour déjeuner à l'auberge s'y trouvant, là encore un panorama de « OUF » de notre table.
Puis un saut jusqu'au village de Sant Antonino juste pour une photo car les heures passent trop vite.
Par contre sur les conseils de Xabi nous nous arrêtons pour visiter et nous rafraîchir au village de Pigna "le village des artisans" où nous avons pris le temps de parcourir ses petites ruelles de pierres.
Une vue magique d'une petite place et une autre guère moins belle de la terrasse du café ou nous nous sommes rafraîchis.
Ensuite direction le même spot de baignade que la veille avant de rentrer.
Encore une journée de plus de 10h, mais que du bonheur.

Nous nous arrêtons au même endroit qu'hier pour nous y baigner mais pas un baigneur, même pas une personne sur les rochers.
Quoi de plus qu'hier ?
Du vent, des vagues.
Y aurait-il un danger ?
Pas bête je dis à ma fille d'aller tester.
Au bout d'une demi-heure voyant qu'elle allait bien je suis également allé me baigner.
Vraiment utile ma fille.

  • corse2017-0015
  • corse2017-0017
  • corse2017-0019
  • corse2017-0018
  • corse2017-0021
  • corse2017-0016

À force de virages, d'épingles parfois avec de fortes inclinaisons, des dévers et des pneus qui accrochent grave je prends de plus en plus confiance en moi au point de faire toucher mes cale- pieds ,mais plus embêtant, une valise.

  • corse2017-0032
  • corse2017-0031

Journée 9

Comme dit par Xabi, aujourd'hui c'est les joyaux de l'Ouest que nous avons fait.
Une grosse journée de route mais cela en vaut la peine.
Direction un village fantôme : Muna
Un retour dans le temps.
Cascades, pierres ocres, ravins vertigineux et au loin la mer qui apparaît au bout d'une vallée....
Puis direction Ėvisa où nous avons mangé pour redescendre ensuite par une route qui donne envie de monter dans les tours.
Et pour finir, baignade.
Bien évidemment le long de la journée arrêts, glaces, Pietra et café.

  • corse2017-0026
  • corse2017-0035
  • corse2017-0028
  • corse2017-0025
  • corse2017-0023
  • corse2017-0027

Journée 10

Fatigués nous avons décidé de passer une journée à la plage pour nous reposer.
C'est déjà deux heures de moto aller-retour de là où nous dormons.
Seul erreur de la journée c'est de m'être assoupi avant d'appliquer de la crème solaire.
Résultat, biafine pour moi ce soir et pour notre sortie en mer demain c'est maxi protection.
Aujourd'hui 37° affichés au compteur de ma belle.
Demain départ à 8h pour Saint-Florent, direction le désert des Agriates par la mer.

  • corse2017-0033

Journée 11

Un beau cadeau nous a été offert par Xabi.
Une sortie en mer sur le bateau de l'un de ces amis (merci encore à toi et ton ami Xabi) amarré au port de Saint Florent.
Pour nous rendre au port, nous avons emprunté un petit tronçon découvert par Xabi alors qu'il était commissaire de course sur le tour de Corse automobile (époque IRC) il y a 5 ou 6 ans.
Beau et sauvage.
Ensuite direction le désert des Agriates, (LE mythe, pour nous les motards) aux dires de Xabi.
Après l'avoir emprunté je comprends mieux pourquoi.
Les virages qui s'enchaînent avec un grip de fou dans un magnifique paysage.

Difficile de sortir de l'eau lors de ma dernière baignade car je savais qu'il fallait rentrer.
En repartant nous sommes montés au "Serra du Pignon" le sommet qui domine Bastia (environ 960 mètres).
Motos garées près de l'imposant relais TV.
À l'Est c'est vue sur la mer Tyrrhénienne, Bastia à nos pieds, les îles italiennes (Capraia, Elbe, Pianosa, et Monte Christo du Nord au Sud) et même la côte italienne par beau temps.
On se tourne au Nord pour admirer les sommets du Cap Corse à plus de 1300m.
À l'Ouest, la mer Méditerranée.
Ce fut une journée de rêve.

  • corse2017-0034
  • corse2017-0036
  • corse2017-0037
  • corse2017-0038
  • corse2017-0039
  • corse2017-0072

Journée 12

Nous avons effectué le tour du Cap Corse ce jour, grosse journée de 11h fatigante mais à nouveau nous ne savions pas où regarder tellement tout est beau où que nous posions le regard.
Nous avons mangé à Centuri et bu une Orreza Cédrat au petit port vraiment tranquille de Barcaggio.
Dernier arrêt à la marine d'Erbalunga avec sa tour gênoise, ses petites ruelles et son port miniature.
Maintenant, BARBECUE

  • corse2017-0045
  • corse2017-0044
  • corse2017-0046
  • corse2017-0042
  • corse2017-0043
  • corse2017-0047

Journée 13

Pour notre avant dernière journée, direction Calvi en suivant en grande partie la D71, nous avons déjeuné dans un snack à Muro une salade réalisée avec des produits locaux excellents, la patronne nous dit de faire attention aux croix sur la route.
Elle nous explique qu'une croix est un touriste arrêté le plus souvent en sortie de virage au milieu de la route pour prendre des photos sans descendre de son véhicule.
Arrivés à Calvi nous avons flâné dans la vieille ville et pris un petit bain au pied de la citadelle que nous avons visitée.
Au retour nous avons essuyé notre premier orage Corse.
Plusieurs centimètres d'eau à certains endroits de la route mélangés à du sable et des cailloux avec des rafales de vent assez violentes.
J'avoue il y a des moments où j'ai serré les fesses mais avec de l'anticipation une distance de sécurité augmentée, en étant soft sur les gaz et les freins tout s'est bien terminé.
Déjà l'heure du barbecue une bonne bière à la main en discutant de la journée à venir.

  • corse2017-0050
  • corse2017-0051
  • corse2017-0053
  • corse2017-0048
  • corse2017-0049

Journée 14

Malheureusement il faut bien un dernier jour et c'est aujourd'hui.
Je sais déjà que je reviendrai en 2018 car c'était des vacances magiques.
Les Corses sont majoritairement accueillants, les paysages à couper le souffle, moi qui adore l'eau il n'y a que l'embarras du choix (douce ou salée), côté papilles nous nous sommes régalés, QUE DU BONHEUR !
Donc ce matin pas de réveil pour la deuxième fois du séjour.
Petit-déjeuner en terrasse avec vue sur les montagnes et ensuite direction les alentours de l'île Rousse pour une dernière baignade.
Sur la route de plus en plus de vent et sur la côte des rafales à ne pas lâcher le guidon.
En arrivant sur notre spot préféré nous ne pouvons que constater qu' il serait dangereux de s'y baigner.
Donc nous décidons de rebrousser chemin direction le bas de la vallée de l'Asco où nous avions repéré un super petit endroit pour nous baigner et des rochers plats pour la sieste.
C'est l'heure de faire nos valises.
De plus nous venons de recevoir un mail de Corsica ferries qui nous dit que pour cause de mauvais temps demain le départ est prévu une heure plus tôt et l'arrivée est à Toulon à la place de Nice.
Donc réveil à 3h30.

  • corse2017-0054
  • corse2017-0055
  • corse2017-0056
  • corse2017-0041

3 semaines inoubliables partagées avec la plus grande de mes filles pendant lesquelles nous avons roulé dans des paysages à couper le souffle, des rencontres parfois pittoresques, des baignades dans des endroits d'une rare beauté.

Par contre attention à la sécurité car beaucoup de routes Corses sont relativement dangereuses surtout en moto à cause des cochons, vaches, chevaux, l'état de la route, des véhicules qui coupent les virages...
Nous sommes tombés nez à nez au milieu d'un virage très très serré avec une toupie à béton (10 cm entre la roue de notre moto et le pare- choc du camion), j'ai alors compris pourquoi il y avait des branches récemment cassées au milieu de la route, heureusement que j'ai adapté ma vitesse car je me doutais bien qu'il y avait quelque- chose d'anormal.
Un autre jour c'est un gros caillou sur la route de plusieurs dizaines de kilos mais déplaçable à la main, peint en fluo, c'est moins fatiguant que de le bouger.
Il faut faire également très attention pour stationner ,par exemple, pour effectuer des photos car les bas cotés sont parfois instables, inexistants, effondrés.
Rassurez-vous s' il manque un bout de route c'est majoritairement signalé, par contre juste à l'endroit où il manque ce bout de route
Donc attention.


Mont Ventoux 2017

En remontant de Corse je décide de me faire le Mont Ventoux qui culmine à 1911 mètres.
Pour y aller je règle mon TomTom Rider 410 sur : routes sinueuses et là je m'éclate.
Il me fait passer dans des petits villages vraiment très beaux, des gorges voir des petites routes dans les vignes grignotées par la végétation.
Pour rentrer c'est réglage du GPS sur trajet rapide pour ne pas rater une partie de l'apéro.
Ce soir pour changer : BARBECUE.

  • ventoux2017-0011
  • ventoux2017-0010
  • ventoux2017-0008
  • ventoux2017-0007
  • ventoux2017-0005
  • ventoux2017-0006
  • ventoux2017-0004
  • ventoux2017-0003
  • ventoux2017-0002
  • ventoux2017-0001
  • ventoux2017-0009

Pays Cathare 2017

Lors d'un petit séjour sur Sète j'ai eu le plaisir de faire deux RB.
Le premier, environ 7h de moto pour 400kms en pays Cathare, génial, j'ai fabriqué mon RB en suivant les routes vertes sur la carte Michelin.
Mon itinéraire: Sète, Agde, Béziers, Narbonne, St Julien De Septime, Lagrasse, Clermont Sur Lauquet, Terroirs, Coustaussa, Rennes Les Bains, Bugarach, Soulatgé, Cucugnan, Touchant, Villeneuve les Corbières, Portel les Corbières, Prat De Cest et retour par la même route de Narbonne à Sète.
Le deuxième lui aussi de 400kms pour 7h de moto en partant de Sète - Saint Enimie - Florac - Anduze et retour sur Sète, sans autoroute.
Parti de Sète avec 30° j'ai eu 15° et de la pluie vers le Mont Aigoual dans le Parc national des Cévennes.
Deux magnifiques RB a refaire avec plus de temps pour visiter quelques villages traversés sans avoir eu le temps de faire un arrêt.

  • pays-cathare2017-0015
  • pays-cathare2017-0014
  • pays-cathare2017-0013
  • pays-cathare2017-0012
  • pays-cathare2017-0011
  • pays-cathare2017-0010
  • pays-cathare2017-0009
  • pays-cathare2017-0007
  • pays-cathare2017-0004
  • pays-cathare2017-0002
  • pays-cathare2017-0003
  • pays-cathare2017-0001
  • pays-cathare2017-0006
  • pays-cathare2017-0005
  • pays-cathare2017-0008

N'hésitez pas à réagir aux articles publiés.

Votre adresse mail ne sera pas communiquée.

Veuillez renseigner ce champ
Veuillez renseigner une adresse e-mail valide
Veuillez renseigner ce champ
Veuillez renseigner ce champ
Saisie obligatoire